Navigation – Plan du site

vol. 21 - n°3 | 2005
Familles, destins personnels et appartenances collectives en migration

ISBN 2-911627-45-8
Sous la direction de Catherine Delcroix, Lamia Missaoui et Marie-Antoinette Hily

Tous les textes, rassemblés dans le dossier « Familles, destins personnels et appartenances collectives en migration », traitent de phénomènes et processus sociologiques étudiés à partir d’études de cas de familles et de récits de vie. Les historiques de famille cherchent ainsi à reconstruire des histoires individuelles tout en les réinsérant dans leurs contextes micro et méso-sociaux. Multiplier les « histoires de cas » de familles partant de conditions similaires permet d’appréhender les dynamiques intergénérationnelles et de genre internes à ces groupes. Les réinsérer dans les contextes locaux de la société d’accueil (l’école, le quartier, les réseaux de sociabilités, la rue, les marchés du travail…) permet aussi de comprendre comment ces contextes fonctionnent à l’égard des migrants et de leurs enfants. La similarité méthodologique ouvre une perspective de comparaison internationale. Des traits communs se dégagent-ils entre les stratégies de migrants turcs en Allemagne, bengalis en Grande-Bretagne, jamaïcains en Grande-Bretagne mais aussi aux États-Unis et au Canada, chinois en France et enfin entre femmes maliennes et indiennes en France ?La suite du numéro rassemble des articles qui traitent de questions diverses : la logique des catégorisations du BIT entre 1925 et 1929 ; Le développement du halal en France ; La politique cubaine américaine ; Les conditions de logement des Africains à Almeria.