Navigation – Plan du site

vol. 27 - n°1 | 2011
La construction de l'altérité dans l'espace noir atlantique : Etats-Unis - France - Caraïbes - Amérique latine

ISBN 979-10-90426-00-9
Sous la direction de Odile Hoffmann, Christian Poiret et Cédric Audebert

Ce numéro de la REMI vise à restituer un dialogue interdisciplinaire dans lequel la discussion théorique s’alimente et s’enrichit de recherches empiriques en Amérique latine, en France et aux États-Unis, centrées sur des populations pouvant être catégorisées, selon les contextes, comme « noires », « africaines », « afrodescendantes », « afrocaribéennes », « antillaises », etc.

La réflexion menée dans les articles publiés s’organise autour de deux enjeux principaux. D’une part dépasser la contradiction entre l’inexistence avérée des races humaines et l’existence constatée de groupes humains racialisés. D'autre part sonder la pertinence analytique et l'utilité opératoire d’une distinction entre ethnicisation et racialisation.

Historiciser et (re)localiser les processus d'altérisation et de minorisation à l’œuvre dans divers contextes de l’espace atlantique, ouvre la voie à une dénaturalisation de ces groupes. C’est pourquoi ces processus sont appréhendés comme des enjeux contestés et des ressources mobilisables par des groupes, inscrits dans des rapports de pouvoir.