Navigation – Plan du site

Statuts de la Revue Européenne des Migrations Internationales

(établis lors de la réunion des comités de direction et de rédaction du 18 novembre 2013 et révisé lors de la réunion du comité de rédaction du 9 février 2017)

Présentation de la revue

La REMI (Revue Européenne des Migrations Internationales), créée en 1985, est une revue scientifique internationale pluridisciplinaire à comité de lecture, spécialisée dans le domaine des migrations internationales. Sa mission est de contribuer à la diffusion des savoirs sur les phénomènes migratoires dans le monde et de publier en français et en anglais des textes originaux (articles, notes de recherche, notes de lecture, comptes-rendus de manifestations scientifiques, rubrique de livres reçus). Elle livre quatre numéros par an. Toute proposition d’article est soumise anonymement à au moins deux évaluateurs, membres des comités ou spécialistes extérieurs aux instances de la revue.

La revue est éditée à l’Université de Poitiers ; la responsabilité de sa réalisation en incombe au comité de rédaction qui délègue cette fonction au(x) directeur(s) de la revue. Le directeur de publication, responsable juridique de la revue, est le Président de l’Université de Poitiers.

Le siège de la revue est à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers.

Les instances de la REMI

L’animation de la revue est assurée par trois instances aux fonctions complémentaires.

La direction

Le(s) directeur(s) de la revue est(sont) coopté(s) au sein du comité de rédaction. La durée du mandat est fixée à quatre ans renouvelable. Le(s) directeurs assure(nt) le bon déroulement de chaque livraison, arbitre(nt) les décisions relatives à l’organisation éditoriale et scientifique de la publication. Il(s) convoque(nt) et anime(nt) entre deux et trois réunions par an du comité de rédaction. Il(s) représente(nt) la revue dans différentes réunions et manifestations publiques. Il(s) propose(nt) les décisions nécessaires au fonctionnement de la revue (conditions de fabrication, demandes de subvention, tarifs, préparation de la politique éditoriale).

Le comité de rédaction

Il a en charge la définition de la politique éditoriale et l’orientation générale de la revue. Il détermine le contenu des numéros, désigne les experts qui examineront les articles proposés, fixe la composition définitive de chaque publication en fonction des avis donnés, suscite des collaborations selon les thèmes qu’il souhaite promouvoir. Ses membres sont, en fonction de leur domaine d’expertise, les garants des textes publiés. Il confie la coordination de chaque numéro à deux personnes, dont une au moins appartient au comité de rédaction de la revue. Les coordinateurs assurent le suivi des articles du numéro et les relations avec les auteurs en relation avec le(s) directeur(s).

Le comité, composé de vingt-cinq enseignants-chercheurs ou chercheurs représentant les différentes disciplines des sciences humaines et sociales, s’élargit ou se renouvelle par cooptation sur proposition des membres du comité de rédaction. En cas d’inactivité prolongée d’un des membres (ne participant pas aux réunions pendant plus de trois ans ou n’étant pas à l’initiative de publications), sa place au comité est considérée comme vacante.

Il suscite et examine les candidatures au comité de rédaction et au réseau de correspondants.

Les correspondants à l’étranger

Ils forment un réseau de spécialistes des questions migratoires associé à la revue. Ils aident le comité de rédaction dans la collecte et l’évaluation des articles proposés. Ils collaborent à la revue, proposant des articles, des chroniques scientifiques ou des recensions d’ouvrages et informent du développement de la recherche dans leur pays. Ils sont cooptés par le comité de rédaction.