Navigation – Plan du site
Articles

Figés dans le mouvement : périodes et espaces d’attente des migrants mexicains expulsés des États-Unis

Suspended in the Movement: Waiting Periods and Spaces for Mexicans Deported from the United States
Suspendidos en el movimiento: periodos y espacios de espera de los migrantes mexicanos deportados de los Estados Unidos
Olga Odgers-Ortiz et Amalia-E. Campos-Delgado
p. 113-135

Résumés

Aujourd’hui, après un siècle marqué par une forte mobilité, le système migratoire Mexique/États-Unis s’essouffle : le contrôle des frontières a été durci et de nouvelles procédures d’expulsion des migrants en situation irrégulière ont été mises en place. Les auteurs explorent ici les contextes et les expériences de ceux qui, expulsés et dans l’impossibilité de choisir une destination, restent « figés dans le mouvement », entre l’espoir de retrouver un territoire américain qu’ils ont fait leur et les obstacles que suppose le renforcement des mécanismes transnationaux de contrôle migratoire. Retourner aux États-Unis coûte que coûte, regagner leur lieu d’origine ou s’installer indéfiniment dans une ville frontalière constituent les choix dérivés des mécanismes d’exclusion axés sur le contrôle de la mobilité. Au binôme mobilité/immobilité s’ajoute ainsi la catégorie « en suspens », celle de milliers de migrants forcés à retourner dans un pays où ils ne se sentent plus chez eux.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les aléas de l’histoire
Les nouveaux processus d’expulsion
Que font les expulsés ?
Retourner dans le Nord coûte que coûte
Le retour à l’origine : le « rapatrié »
La frontière comme dans une « bulle »
L’impossibilité du retour
Le Nord à portée de main
Vivre en marge et en être expulsé
Conclusion : une gestion transnationale des indésirables ?

Aperçu du texte

Introduction

À l’instar d’autres zones frontalières du globe, le Mexique et les États-Unis ont connu des cycles d’intensification et de ralentissement de leurs flux migratoires. On ne peut cependant manquer de constater que leur impact et leurs conséquences ont pris une importance considérable sous l’effet de l’accélération de la mondialisation économique, et notamment en raison de la densification des champs migratoires contemporains (Simon, 2008) résultant du développement de nouvelles formes de communication et de transport.

L’un des traits les plus saillants des processus de mondialisation à l’œuvre depuis le milieu des années 1970 a sans nul doute été l’intensification de la mobilité, simultanée au processus de renforcement du contrôle des frontières. La transnationalisation des marchés du travail et les déplacements de populations victimes de conflits belliqueux ou de catastrophes naturelles ont contribué à l’apparition de circuits de transit qu’empruntent des millions de person...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Odgers Ortiz Olga et Campos Delgado Amalia E. (2014) Figés dans le mouvement : périodes et espaces d’attente des migrants mexicains expulsés des États-Unis, Revue Européenne des Migrations Internationales, 30 (2), pp. 113-135.

Référence électronique

Olga Odgers-Ortiz et Amalia-E. Campos-Delgado, « Figés dans le mouvement : périodes et espaces d’attente des migrants mexicains expulsés des États-Unis », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 30 - n°2 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 29 avril 2017. URL : http://remi.revues.org/6922

Haut de page

Auteurs

Olga Odgers-Ortiz

Professeur-Chercheur, El Colegio de la Frontera Norte (COLEF), Blvd. Abelardo L. Rodriguez, 2925, Zona del Río, Tijuana, Baja California 22320, Mexique ; odgers@colef.mx

Amalia-E. Campos-Delgado

El Colegio de la Frontera Norte (COLEF), Blvd. Abelardo L. Rodriguez, 2925, Zona del Río, Tijuana, Baja California 22320, Mexique ; amalia.cd@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page