Navigation – Plan du site
Varia

Être médecin et immigrant au Québec : une identité professionnelle malmenée

Being a Physician and an Immigrant in Quebec: A Professional Identity Mistreated
Ser médico e inmigrante en Quebec: una identidad profesional menospreciada
Marie-Jeanne Blain, Sylvie Fortin et Fernando Alvarez
p. 139-162

Résumés

Au Québec et au Canada, les politiques d’immigration visent à attirer « les meilleurs et les plus brillants ». Les médecins font partie de cette élite transnationale et leur « fuite » soulève des enjeux éthiques dans les zones mal desservies. Or, un second enjeu éthique apparaît au pays hôte : leur reconnaissance professionnelle parcellaire. Elle soulève là encore de nombreux défis pour ces médecins, dont celui d’une identité professionnelle malmenée, qui reste pourtant peu documentée. Le caractère dynamique et relationnel de l’identité professionnelle est mis en relief, mais surtout, la puissance des conditions d’appartenance qui oblige à une flexibilité professionnelle et parfois au retrait de la profession ou du pays ; la notion de pouvoir et celle de reconnaissance sont au cœur de ces processus identitaires. Dans cet article les auteurs posent un regard critique sur les approches centrées sur l’individu qui ignorent les normes et les contraintes sociales.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contexte de la recherche
Méthodologie
Des processus d’intégration socioprofessionnelle complexes
Identité et stratégies identitaires
L’identité professionnelle pour soi
L’identité fluide
Stratégies d’ajustement de la vision de soi et relativisation
Conditions d’appartenance et catégorisation
Contraintes d’appartenance et « auto-retrait »
L’identité attribuée
L’exception : la carrière universitaire
« Fais le deuil de la médecine », « Sois flexible »
Reconnaissance différenciée selon les contextes
Stratégies de présentation de soi
Identité professionnelle contextuelle : dire ou ne pas dire que l’on est médecin
« Ne pas faire de vagues »
Conclusion

Aperçu du texte

« But science and skill do not make a physician; one must also be initiated into the status of physician; to be accepted, one must have learned to play the part of a physician in the drama of medicine » (Becker et al., 2007 [1961] : 4).

Introduction

Les politiques d’immigration sont conçues pour attirer les candidats « les meilleurs et les plus brillants » dans un contexte de forte compétition internationale visant ces cerveaux mobiles (CIC, 2011). À l’instar de l’Australie, des États-Unis ou de l’Europe, le Canada s’inscrit dans ce « marché mondial des compétences médicales » (Séchet et Vasilcu, 2012). Si la « fuite » des médecins soulève des enjeux éthiques dans les zones mal desservies selon l’OMS (2010), la question de leur reconnaissance professionnelle se pose aussi au Québec et au Canada (Blain et al., 2012). En effet, les stratégies destinées à attirer une migration permanente qualifiée relèvent d’une politique gouvernementale qui les incite à s’établir, mais une fois sur le t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Blain Marie-Jeanne, Fortin Sylvie et Alvarez Fernando (2014) Être médecin et immigrant au Québec : une identité professionnelle malmenée, Revue Européenne des Migrations Internationales, 30 (3 et 4), pp. 139-162.

Référence électronique

Marie-Jeanne Blain, Sylvie Fortin et Fernando Alvarez, « Être médecin et immigrant au Québec : une identité professionnelle malmenée », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 30 - n°3 et 4 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 17 août 2017. URL : http://remi.revues.org/7021

Haut de page

Auteurs

Marie-Jeanne Blain

Doctorante, Département d’anthropologie, Université de Montréal, C.P. 6128, succursale Centre-ville, Montréal (Québec) H3C 3J7, Canada ; mj.blain@umontreal.ca

Sylvie Fortin

Professeure agrégée, Département d’anthropologie, Université de Montréal, C.P. 6128, succursale Centre-ville, Montréal (Québec) H3C 3J7, Canada ; sylvie.fortin@umontreal.ca

Fernando Alvarez

Professeur titulaire, Département de pédiatrie, Université de Montréal, CHU Sainte-Justine, 3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (Québec) H3T 1C5, Canada ; fernando.alvarez@umontreal.ca

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page