Navigation – Plan du site
Articles

Genre et migrations dans les études atlantiques de 1500 à nos jours

Spatializing Gender and Migration: The Periodization of Atlantic Studies, 1500-Present
Género y migraciones en los estudios atlánticos del año 1500 a nuestros días
Donna R. Gabaccia
p. 15-37

Résumés

Malgré les efforts pour décrire les connexions entre l’Atlantique et le reste du monde, les chercheurs ne s’accordent pas sur la périodisation de l’intégration mondiale et la fin du statut de l’Atlantique comme une macro-région particulière. Ils reconnaissent toutefois que les flux migratoires massifs sont un élément constitutif de ce processus et certains chercheurs affirment que l’intégration mondiale récente a produit la féminisation des mouvements migratoires dans toutes les régions du monde. Dans cet article, l’auteure s’intéresse à la question du genre dans les migrations internationales, depuis les traites négrières jusqu’au début du XXe siècle. Elle montre que la féminisation des migrations commence avant le XXe siècle et que le processus s’est poursuivi au cours des années 1960.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Genre et premiers systèmes migratoires modernes (1500-1888)
Genre et migrations au XIXe siècle
Féminisation au XXe siècle et fin de la singularité de l’Atlantique
Données empiriques dans les études atlantiques et les études de genre

Aperçu du texte

Pour les spécialistes des études de genre et des recherches féministes, qui travaillent notamment dans les champs des études atlantiques et des Global Studies, la dernière décennie est assez paradoxale. Ils ont cartographié des réseaux de connexions entre l’Atlantique et le reste du monde, mais personne n’a proposé une périodisation précise de l’intégration globale qui en découle (Gabaccia, 2004 ; Kupperman, 2012). Nous ignorons toujours pendant combien de temps l’Atlantique est resté une région à part et à quelle date l’intégration mondiale a pris plus d’importance que les systèmes macrorégionaux de circulation et d’échange. Par ailleurs, nous constatons avec surprise que, si des féministes comme Doreen Massey (1994) et Merry Wiesner-Hanks (2007) ont déploré le peu d’attention accordé au genre dans les Global Studies, les chercheurs en sciences sociales de leur côté ont souligné la « féminisation » des migrations en cours à l’échelle mondiale et mis l’accent sur la différence consi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gabaccia Donna (2015) Genre et migrations dans les études atlantiques de 1500 à nos jours, Revue Européenne des Migrations Internationales, 31 (1), pp.15-37

Référence électronique

Donna R. Gabaccia, « Genre et migrations dans les études atlantiques de 1500 à nos jours », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 31 - n°1 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 27 mars 2017. URL : http://remi.revues.org/7159

Haut de page

Auteur

Donna R. Gabaccia

Professor of History, University of Toronto Scarborough, 1265 Military Trail, Room HW527 Toronto, Ontario, M1C 1A4 Canada; donna.gabaccia@utoronto.ca.

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page