Navigation – Plan du site
Articles

Historical Perspectives on Marriage, Migration, and Family Networks in the Region of Kayes, Mali

Perspectives historiques sur le mariage, les migrations et les réseaux familiaux dans la région de Kayes, Mali
Perspectivas históricas sobre casamiento, migración y redes familiares en la región de Kayes, Mali
Marie Rodet
p. 39-55

Résumés

Dans cet article, l’auteure montre que les chercheurs spécialistes des migrations peuvent développer une meilleure compréhension de l’histoire des migrations africaines en examinant en particulier les migrations de mariage. Ces migrations spécifiques, qui sont particulièrement visibles dans les affaires judiciaires jugées au civil de 1905 à 1925 dans la région de Kayes (Mali), mettent en lumière les stratégies matrimoniales des femmes pour accéder à une mobilité sociale et géographique. Ces documents montrent également les restrictions mises en place par les autorités locales et coloniales pour limiter ces mobilités. Les stratégies de contournement utilisées par certaines femmes pour contrer ces restrictions s’appuient principalement sur des réseaux migratoires familiaux historiques. Mais ces stratégies deviendront progressivement obsolètes du fait des réseaux familiaux patrilinéaires qui s’avèreront finalement les plus puissants, grâce notamment au soutien des autorités coloniales.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Negotiating Marriage and Family Networks
Marriage Migration and Circulation Strategies
Conclusion

Aperçu du texte

Since the 1990s and in spite of the rediscovery of the migration experiences of African women, very little historical research has been conducted on the mobility patterns of West African women. While contemporary West African women’s migration continues to attract much scholarly attention, African female migrations prior to the 1970s still remain largely understudied (Coquery-Vidrovitch, 1994: 125). One of the main mobility patterns neglected by African historians is certainly that of marriage migration. As marriage in West Africa has been mainly exogamic (outside of the immediate social unit) and virilocal (the married couple residing with the husband’s family), the movement of women in and out of marriage always involved some kind of migration. Although the number of female migrations linked to marriage probably consistently exceeded that of the male labour migration in West Africa, marriage migrations have long been considered as less significant. Moreover, women have long been r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rodet Marie (2015) Historical Perspectives on Marriage, Migration, and Family Networks in the Region of Kayes, Mali, Revue Européenne des Migrations Internationales, 31 (1), pp. 39-55

Référence électronique

Marie Rodet, « Historical Perspectives on Marriage, Migration, and Family Networks in the Region of Kayes, Mali », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 31 - n°1 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://remi.revues.org/7166

Haut de page

Auteur

Marie Rodet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page