Navigation – Plan du site
Varia

L’impact de l’institution dans les processus d’émancipation des mineurs migrants de Beni Mellal (Maroc) en Galice (Espagne)

The impact of institutionalization in Beni Mellal’s (Morocco) migrant children’s emancipation process in Galicia (Spain)
El impacto de la institucionalización en los procesos de emancipación de los menores migrantes de Beni Mellal (Marruecos) en Galicia (España)
Sofia Laiz Moreira
p. 79-96

Résumés

Cet article présente les résultats de travaux de recherche réalisés depuis 2010 auprès de la communauté des enfants migrants non accompagnés ayant été pris en charge par le système de protection de l'enfance de la communauté de Galice (Espagne). Il s'agit d’analyser l'impact du processus d'institutionnalisation sur les projets et les trajectoires de jeunes migrants en provenance de Beni Mellal (Maroc), en mettant l'accent sur le rôle du système institutionnel dans leur transition vers la vie d'adulte. Cette recherche révèle comment les parcours migratoires des mineurs sont fortement conditionnés par les dynamiques familiales ainsi que par certains déterminants structurels, dont la politique d’intervention auprès des mineurs non accompagnés en Espagne et en Galice. Une approche multidimensionnelle permet d’observer comment l’articulation entre éléments macro, méso et microsociaux contribuent à définir la direction et les résultats de ces trajectoires.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Migration des mineurs non accompagnés : le cas de l'Espagne et de la région galicienne
Enfants venant de Beni Mellal en route vers la Galice : la complexité d’un système migratoire particulier
La dimension méso-sociale : des dynamiques familiales sous-jacentes à la migration des mineurs
La dimension macrostructurelle : l’impact de la politique publique sur les trajectoires éducatives et vitales des jeunes migrants
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Depuis les années 2000, le phénomène migratoire des mineurs non accompagnés est au cœur des analyses sur les migrations internationales. Les études sur ce sujet se sont focalisées sur l’insertion de ces enfants dans les structures institutionnelles au sein desquels ils ont été accueillis après la migration. Elles s’intéressent principalement àleurs itinéraires migratoires (Vacchiano 2007a, 2007b), aux politiques publiques qui exercent un impact considérable sur leurs parcours (Chavez et Menjivar, 2010) et à l’approfondissement de la compréhension des relations entre ces enfants et leurs familles (Whitehead et Punch, 2012 ; Vacchiano, 2010). À l’échelle européenne, l’analyse s’est concentrée sur les différents cadres législatifs et les régimes juridiques des États concernés par ces migrations. En Espagne, en particulier, cette approche juridique a été développée par García Vázquez (2005), Arce Jiménez (2006), Fernández González (2006) et López Azcona (2008). De façon plus...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laiz Moreira Sofia (2015) L’impact de l’institution dans les processus d’émancipation des mineurs migrants de Beni Mellal (Maroc) en Galice (Espagne, Revue Européenne des Migrations Internationales, 31 (2), pp. 79-96.

Référence électronique

Sofia Laiz Moreira, « L’impact de l’institution dans les processus d’émancipation des mineurs migrants de Beni Mellal (Maroc) en Galice (Espagne) », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 31 - n°2 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://remi.revues.org/7274

Haut de page

Auteur

Sofia Laiz Moreira

Doctorante et chercheure à l’ESOMI (équipe de recherches en sociologie des migrations internationales), faculté de sociologie, université de La Corogne, campus Elviña, s/n 15071, A Coruña, España ; sofia.laiz@udc.es

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page