Navigation – Plan du site
Dossier thématique

Les Palestiniens et le conflit syrien. Parcours de réfugiés en quête d’asile au Sud-Liban

The Palestinians and the Syrian Conflict. Itineraries of Refugees Seeking Asylum in South Lebanon
Los palestinos y el conflicto sirio. Itinerarios de refugiados solicitando asilo en el sur del Líbano
Kamel Doraï
p. 103-120

Résumés

Depuis 2011, le conflit syrien a donné naissance à l’un des mouvements de réfugiés les plus massifs au Moyen-Orient, depuis la Seconde Guerre mondiale. Comme de nombreux Syriens, les réfugiés palestiniens de Syrie, ont fui les combats et se sont installés dans les pays frontaliers. Ce mouvement a été largement occulté par l’ampleur de la crise syrienne et la masse des 4 millions de réfugiés syriens. À partir de deux séries d’enquêtes réalisées dans les camps et groupements palestiniens autour de la ville de Tyr en 2013 et 2015, cet article a pour objectif de rendre compte de la diversité des expériences migratoires des Palestiniens de Syrie réfugiés au Liban et de montrer comment ils ont pu mobiliser des réseaux de solidarité qui se sont développés grâce aux mobilités transfrontalières et à la structuration de la diaspora palestinienne.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
De Syrie au Liban, des réfugiés palestiniens en quête d’asile
2011, une rupture pour les Palestiniens de Syrie
Le Liban, un refuge précaire
Le durcissement progressif de la politique migratoire libanaise
Des parcours migratoires chaotiques
Une forte concentration dans les camps et groupements palestiniens déjà présents
De la circulation transfrontalière à l’asile
Le rôle structurant de la diaspora en situation de crise
Un asile qui dure. De la précarité à la marginalisation
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Depuis la chute du régime de Ben Ali en Tunisie en janvier 2011, les révolutions arabes ont occupé le devant de la scène médiatique et ont eu tendance à marginaliser la question palestinienne, pourtant longtemps centrale dans le paysage politique arabe (Dot-Pouillard, 2012). Le conflit syrien, et plus particulièrement le siège du camp palestinien de Yarmouk dans la banlieue de Damas à partir de décembre 2012, a rappelé qu’elle était toujours d’actualité. Le 31 janvier 2014, l’UNRWA diffuse une photographie qui montre des milliers de Palestiniens, dans une rue bordée d’habitations détruites par les bombardements, convergeant vers un point de distribution d’aide alimentaire, après des semaines de siège de l’armée syrienne. Alors que ce camp comptait près de 150 000 réfugiés palestiniens avant 2011, on estime que seuls 18 000 y résident toujours en 2015. Au total, ce sont 280 000 Palestiniens (sur les 520 000 enregistrés auprès de l’UNRWA en Syrie) qui ont été contraints de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Doraï Kamel (2015) Les Palestiniens et le conflit syrien. Parcours de réfugiés en quête d’asile au Sud-Liban, Revue Européenne des Migrations Internationales, 31 (3 et 4), pp. 103-120.

Référence électronique

Kamel Doraï, « Les Palestiniens et le conflit syrien. Parcours de réfugiés en quête d’asile au Sud-Liban », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 31 - n°3 et 4 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 25 novembre 2017. URL : http://remi.revues.org/7392

Haut de page

Auteur

Kamel Doraï

Chercheur CNRS, IFPO, UMIFRE 6/USR 3135, MAEDI/CNRS, 3 I. Zahri Street, BP 830413- Zahran 11183, Amman, Jordanie ; mkdorai@univ-poitiers.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page