Navigation – Plan du site
Dossier thématique
Note de synthèse

Roms et Tsiganes en Europe méditerranéenne : prégnance et circulation des catégories

Roma and Gypsies in the Mediterranean: Categorical Ethnic Distinctions, Rooting and Circulations
Roma y gitanos en el Mediterráneo: distinciones étnicas, enraizamiento y circulaciones
Milena Doytcheva
p. 165-182

Résumés

L’article s’appuie sur les résultats en cours d’élaboration du projet de recherche « Migrants roms dans l’espace public » (LabEx TEPSIS, Ville de Paris). À travers différentes enquêtes sur les processus de politisation (médiatisation, action collective, politiques locales d’« insertion »), il propose d’examiner les stratégies différenciées d’intégration développées à l’égard de ces migrants par une pluralité d’acteurs. Faisant retour sur les résultats comparatifs du dossier récent que la revue Confluences Méditerranée consacre à la question, nous analysons en situation les tensions entre une logique de « transnationalisation » de la problématique et l’enracinement des configurations nationales et locales concrètes. Une piste est en ce sens privilégiée qui est celle des catégories cognitives et d’action qui président à la définition de ces enjeux et objets d’intervention.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

L’émergence de la figure collective des Roms : une perspective européenne
Saillance d’une dimension culturelle et prégnance d’un ordre racial
Racisme et néolibéralisme : l’exemple des Roms
Minorité transnationale versus locale ?
Modèles nationaux de diversité et migrations roms
L’exemple espagnol
Le « nomadisme tsigane »
L’ethnicité républicaine
Conclusion

Aperçu du texte

C’est à une question ancienne et importante pour les sciences sociales que propose de s’attaquer ce recueil d’articles qui est celle des cadrages individuels et plus politiques des démarches d’identification et d’appartenance collective. En prenant pour objet d’étude les situations d’implantation ancienne et la visibilité plus récente, catalysée par les mobilités européennes de populations identifiées comme Roms, Roms et Tsiganes, il constitue une invitation à réfléchir à la manière dont des situations historiques d’intégration ont été renouvelées par l’arrivée de nouvelles vagues migratoires. Une entrée particulière est en ce sens privilégiée qui est celle des catégories cognitives et d’action qui ont servi de cadrage à la définition et la politisation de ces enjeux.

En nous focalisant sur les trois principaux pays d’immigration que sont l’Espagne, la France et l’Italie, nous examinons en quoi les mobilités enclenchées dans la période récente, depuis l’Est européen, ont renouvelé ou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Doytcheva Milena (2015) Roms et Tsiganes en Europe méditerranéenne : prégnance et circulation des catégories, Européenne des Migrations Internationales, 32 (1), pp. 165-182.

Référence électronique

Milena Doytcheva, « Roms et Tsiganes en Europe méditerranéenne : prégnance et circulation des catégories », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 32 - n°1 | 2016, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 23 mars 2017. URL : http://remi.revues.org/7568

Haut de page

Auteur

Milena Doytcheva

Maîtresse de conférences en sociologie, Université Lille 3, CeRIES (EA 3589), centre de recherche « Individus Épreuves Sociétés », Domaine universitaire du Pont de Bois, BP 60149, 59653 Villeneuve d’Ascq cedex ; doytcheva.milena@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page