Navigation – Plan du site
Varia

La circulation au sein de l’espace résidentiel de la famille. Le cas des familles de migrants colombiens en Espagne

Circulation within the Family Residential Area. The Case of Colombian Migrants’ Families in Spain
Circulación en el espacio residencial de las familias. El caso de las familias de inmigrantes colombianos en España
Celio Sierra-Paycha
p. 183-209

Résumés

La géographie de l’espace résidentiel des familles des migrants est un sujet rarement abordé de façon quantitative. À partir de l’analyse de données d’enquête concernant les migrants colombiens installés en Espagne (ENI, 2007), nous décrivons les formes tissées par les différents lieux de résidence des membres de la famille, que ceux-ci se trouvent en Espagne, en Colombie ou ailleurs dans le monde. La mise en relation des différents lieux de résidence familiaux y est interrogée sous l’angle des circulations ; circulation des migrants eux-mêmes, flux monétaires et communication transnationale (par téléphone et par Internet), permettent de considérer ces géographies familiales comme de véritables « systèmes résidentiels familiaux ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Description de la population colombienne enquêtée
Des espaces résidentiels à géométrie variable
Une localisation résidentielle de la famille variable selon la nature des liens familiaux et l’âge du migrant
Des espaces résidentiels familiaux décrivant la diversité des destinations migratoires colombiennes
Un effet du genre sur l’espace résidentiel de la famille en contexte migratoire
Proximité du conjoint et des enfants pour les femmes migrantes
Proximité de la fratrie pour les hommes migrants
La fratrie : ancrage en Colombie et ouverture à d’autres espaces nationaux
Des espaces résidentiels familiaux différenciés selon les classes sociales
Des migrants très qualifiés proches de leur conjoint et de leurs enfants
Un ancrage familial en Colombie plus important chez les migrants peu qualifiés
Des espaces familiaux plus internationalisés pour les migrants très qualifiés
L’espace résidentiel familial : un indicateur du degré d’installation
Les interactions familiales à distance : communication, remise et circulation
Le maintien du contact à distance avec la famille en Colombie
La circulation entre l’Espagne et la Colombie
L’envoi de remises financières
Une baisse de la circulation avec la durée de l’étape migratoire ?
Conclusion

Aperçu du texte

L’interaction entre les deux objets de recherche que sont la « famille » et la « migration » est fructueuse à plusieurs titres.

D’une part, la famille informe sur la migration individuelle. Il est en effet pertinent de caractériser la migration d’un individu non pas comme un simple transfert de son lieu de résidence personnelle, mais de considérer comment évolue l’ensemble de son espace de vie. Classiquement, le moyen retenu pour mesurer ce phénomène est le recensement, privilégiant une assignation du migrant à un seul lieu, son lieu de résidence. Selon la définition censitaire, les migrants sont des personnes ayant effectué un transfert de « la résidence des intéressés d’un certain lieu d’origine, ou lieu de départ, à un certain lieu de destination, ou lieu d’arrivée » (Henry, 1981 : 105). Les apports des géographes et démographes (Courgeau, 1975 ; Domenach et Picouet, 1995 ; Robette, 2012) ont permis de considérer la migration, non plus comme un simple transfert de lieu de résidenc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sierra-Paycha Celio (2015) La circulation au sein de l’espace résidentiel de la famille. Le cas des familles de migrants colombiens en Espagne, Européenne des Migrations Internationales, 32 (1), pp. 183-209.

Référence électronique

Celio Sierra-Paycha, « La circulation au sein de l’espace résidentiel de la famille. Le cas des familles de migrants colombiens en Espagne », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 32 - n°1 | 2016, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://remi.revues.org/7591

Haut de page

Auteur

Celio Sierra-Paycha

Doctorant, Université de Poitiers, MIGRINTER (UMR 7301), Institut National d’Études Démographiques, MSHS, bât. A5, 5 rue Théodore Lefebvre, TSA 21103, 86073 Poitiers cedex 9 ; celio.sierra@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page