Navigation – Plan du site
Dossier thématique

Les Roms roumains en région parisienne : les mobilisations associatives au prisme des temporalités migratoires et de l’habitat

Romanian Roma in Paris: Activities Associated to Migratory Temporalities and Housing
Los gitanos rumanos en la región parisina: movilizaciones asociativas bajo el prisma de las temporalidades migratorias y de la vivienda
Céline Bergeon
p. 101-122

Résumés

Cet article se propose d’étudier la présence des Roms roumains à Paris sous l’angle des manifestations culturelles. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses dans la capitale, leurs formes et surtout leur ampleur évoluent, notamment sous l’impulsion de diverses institutions politiques ou encore associatives. « Journée mondiale des Roms », « Roma Pride », etc., sont des moments forts de rencontres et de visibilité culturelle qui participent réellement de la circulation et/ou de la promotion des identités et ce, à différentes échelles (locales, nationales et internationales). Nous analyserons le paysage associatif rom en région parisienne, puis la participation des Roms roumains à ces manifestations culturelles (nature de la participation et degré d’implication) pour voir si celles-ci ont un impact direct sur les conditions de vie des Roms.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Des parcours migratoires diversifiés s’inscrivant dans un transnationalisme familial
Circulation, famille et réseaux de parenté
Les femmes roms : nouvelles actrices de la migration
Panorama historique de l’associationnisme rom à l’échelle française et de la région parisienne
Associationnisme rom en France
Les associations roms en région parisienne
La dimension festive et culturelle comme mode de contestation politique et de visibilité sociale
Des événements de mise en scène identitaire
De la visibilité locale à la représentation internationale
Les bénéfices des manifestations culturelles pour les Roms
L’engagement associatif à la lumière du temps de la migration et des situations résidentielles
Conclusion

Aperçu du texte

« Quand tu arrives ici à Paris, tu es étranger… et tu es Rom » (Brishen, entretien réalisé à Paris en 2012).

Sur la scène européenne, Paris et sa région constituent une destination privilégiée par les Roms migrants en provenance de Roumanie. L’adhésion de la Roumanie à l’Union européenne, en 2007, a permis aux ressortissants roumains de bénéficier de conditions de circulation assouplies. Les déplacements des Roms, première minorité ethnique en Roumanie, s’inscrivent dans ce contexte de mobilité ce qui provoque, depuis plusieurs années, de nombreux débats et textes réglementaires, tant à l’échelle des nations roumaine et française qu’à celle des instances européennes. Ces Roms migrants sont estimés entre 15 000 et 20 000 personnes en France. Si l’expression renvoie explicitement à leur statut de migrant, c’est notamment pour les distinguer d’autres populations établies de longue date en France – les Tsiganes français (Olivera, 2009) – qui sont pour la majeure partie d’entre eux des ci...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bergeon Céline (2015) Les Roms roumains en région parisienne : les mobilisations associatives au prisme des temporalités migratoires et de l’habitat, Européenne des Migrations Internationales, 32 (1), pp. 101-122.

Référence électronique

Céline Bergeon, « Les Roms roumains en région parisienne : les mobilisations associatives au prisme des temporalités migratoires et de l’habitat », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 32 - n°1 | 2016, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 22 février 2017. URL : http://remi.revues.org/7674

Haut de page

Auteur

Céline Bergeon

Maître de conférences en géographie, Université de Poitiers, MIGRINTER (UMR 7301), MSHS, bât. A5, 5 rue Théodore Lefebvre, TSA 21103, 86073 Poitiers cedex 9 ; celine.bergeon@univ-poitiers.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page