Navigation – Plan du site
Dossier thématique

La formation des étudiants marocains dans les pays de l’Est de l’Europe (1960-2015)

Moroccan Students’ Training in Eastern Europe Countries (1960-2015)
La formación de los estudiantes marroquíes en los países de Europa del Este (1960-2015)
Kamal Mellakh
p. 39-56

Résumés

Les pays de l’Europe de l’Est constituent une composante ancienne et assez particulière du système marocain de la formation à l’étranger. Depuis le début des années 1960, les étudiants marocains ont trouvé dans les systèmes universitaires des pays de l’Est de l’Europe une opportunité pour poursuivre leurs études à l’étranger. Aujourd’hui, de nombreux diplômés et cadres formés dans ces pays travaillent dans les administrations, les entreprises et le secteur des professions libérales. Mais les lauréats des pays de l’Est de l’Europe ont eu beaucoup de difficultés à se faire reconnaître auprès des élites marocaines plutôt formées dans les filières françaises d’excellence. Cet article aborde l’histoire de ces mobilités et le nouveau contexte migratoire qui la favorise. Il vise à montrer qu’elles participent à la recomposition et à la diversification des destinations internationales des étudiants marocains. Si elles ont augmenté durant les années 1990 et 2000 les mobilités estudiantines marocaines ne sont pas uniquement dirigées vers la France. La filière migratoire marocaine d’études dans les pays de l’Est de l’Europe a connu un nouvel essor depuis la chute du mur de Berlin et elle renseigne sur la capacité d’adaptation des étudiants marocains face à l’évolution du contexte géopolitique des migrations d’étude.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Ouverture de la filière soviétique de formation (1960-1966) : entre méfiance et tolérance de l’État
Départs des étudiants marocains vers les instituts et les universités soviétiques dans les années 1970 et 1980
De l’URSS à la Russie : les transformations de la période post soviétique (1991-2015)
L’attractivité de la Russie après 1991
L’augmentation des formations payantes après 1990
L’orientation vers les études pharmaceutiques
Reconnaissance sociale des diplômes obtenus à l’Est
Conclusion

Aperçu du texte

Les mobilités des étudiants marocains vers les pays de l’Est de l’Europe remontent au moins au début des années 1960. Mais elles se sont déroulées dans l’ombre de celles, plus massives, vers la France, si bien qu’elles furent longtemps ignorées et peu étudiées. Si l’État marocain s’est activé dès l’indépendance en 1956 pour mettre en place des filières de mobilité étudiante vers l’ancien pays colonisateur, force est de constater que les étudiants marocains et leurs familles ont été plus opportunistes en investissant les possibilités de formation offertes par d’autres pays comme l’URSS et les anciens pays socialistes (Roumanie, Pologne, Tchécoslovaquie, etc.). Les premiers départs vers l’Union Soviétique ont lieu en dehors des circuits habituels de la coopération d’État à État. Mais à partir des années 1960, l’établissement d’accords de coopération a donné une assise institutionnelle à ces mobilités anciennes et particulières dans le paysage migratoire marocain. Jusqu’à la fin des an...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Kamal Mellakh, « La formation des étudiants marocains dans les pays de l’Est de l’Europe (1960-2015) », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 32 - n°2 | 2016, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 29 juin 2017. URL : http://remi.revues.org/7777

Haut de page

Auteur

Kamal Mellakh

Enseignant-chercheur, Département de sociologie, Faculté des lettres et sciences humaines de Mohammedia, Université Hassan II, Casablanca B.P 546, Mohammedia, Maroc ; kmellakh@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page