Navigation – Plan du site

Migrations et métropoles : visées photographiques

Migrations, Metropolis, and Photographic Aims
Migraciones y metrópolis: miras fotográficas
Anne Raulin, Sylvaine Conord, William Berthomière, Ines Ebilitigué, Alexa Färber, Guillaume Ma Mung et Hélène Veiga Gomes
p. 69-130

Résumés

Depuis son invention, la photographie et ses usages n’ont cessé d’évoluer du XIXe au XXIe siècle. Les années 1930 ont marqué un tournant quand des anthropologues étatsuniens ont considéré l’image photographique comme un instrument de recherche à part entière. Les transformations des conditions historiques, du sens des migrations, puis les récentes révolutions numériques ont radicalement changé le rapport des sciences sociales à ce médium. Considérant les trente dernières années de recherche sur les migrations et leur visibilité dans les métropoles contemporaines, sept contributions viennent ici décrire la façon dont le travail photographique s’est émancipé de la « photographie sociale » pour aboutir à la « photographie participative » – sans pour autant abandonner le propos ethnographique. Dans ce mouvement, les habitants ont pu devenir acteurs dans la captation d’images qui valorisent la ville et leur quartier d’immigration et participer à certaines formes de mise en scène de l’altérité locale. Quant au chercheur/e-photographe, il/elle a désormais à sa disposition diverses postures, comme témoin actif de la biographie individuelle ou collective de ces populations, révélateur de particularismes culturels, artiste catalyseur de perceptions sociales, flâneur dérivant au gré de son observation flottante… suivant la démocratisation du rapport à l’image qui ne cesse de susciter de nouvelles modalités d’expression.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
La photographie et les sciences sociales dans l’approche d’une mémoire collective communautaire. Contribution de Sylvaine Conord
Ethnographies boutiquières : photographier l’assemblage du religieux et de l’économique. Contribution d’Anne Raulin
La photographie, témoin d’une vie entre présence et absence. Contribution d’Ines Ebilitigué
Photographier le commerce africain au sein d’un espace afro-caribéen métropolitain : le quartier de Brixton à Londres. Contribution de Guillaume Ma Mung
La chicha : un objet de la migration contemporaine devenu objet de recherche urbaine. Contribution d’Alexa Färber
Affinité élective de l’instantanéité de la photographie avec l’urbain et la recherche urbaine
Dérives multiples et constitution d’une archive de l’instantanéité
Multiplication des articulations visuelles
Modalités de l’exposition des migrants dans le processus de transition urbaine à Lisbonne ou l’ethnographie visuelle d’un festival de la diversité culturelle. Contribution d’Hélène Veiga Gomes
La place du stigmate
Le « cheval de Troie » !
Un corpus d’habitants
Composition graphique
Des habitants à la fenêtre
Passages et occupations
Des images au discours
Eux + Nous = Tous ?
L’espace d’une photographie : à la recherche des signes d’une présence. Contribution de William Berthomière
En quête de signes
Saisir l’événement
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les rapports entre migrations, métropoles et photographie ne datent pas d’hier. En fait, ils remontent à la diffusion de la photographie comme moyen de rendre compte du réel, de faire preuve. À cette préoccupation de témoigner des conditions de vie des migrants du XIXe siècle, en particulier dans ce pays de forte destination que furent dès cette époque les États-Unis, est ainsi associé le nom de Jacob A. Riis (1849-1914). Lui-même d’origine danoise, il n’eut de cesse de dénoncer l’insalubrité des logements que réservaient les métropoles, New York en l’occurrence, à leurs arrivants, et de ces immeubles de rapport que l’on appelait tenements – souvent traduits par taudis. Son ouvrage, intitulé How the Other Half Lives. Studies among the Tenements of New York, publié en 1890, rassemble nombre de ces clichés qui servirent à convaincre l’opinion de la nécessité de réformes sociales d’importance.

Tout particulièrement sensible aux populations migrantes fut Lewis W. Hine. Il con...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Raulin, Sylvaine Conord, William Berthomière, Ines Ebilitigué, Alexa Färber, Guillaume Ma Mung et Hélène Veiga Gomes, « Migrations et métropoles : visées photographiques », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 32 - n°3 et 4 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://remi.revues.org/8188

Haut de page

Auteurs

Anne Raulin

Professeure d’anthropologie urbaine, Université Paris Nanterre, Sophiapol/IIAC-LAUM, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre cedex ; araulin@parisnanterre.fr

Articles du même auteur

Sylvaine Conord

Maîtresse de conférences en sociologie, Photographe, Université Paris Nanterre, Mosaïques/LAVUE, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre cedex ; sylvaine.conord@parisnanterre.fr

William Berthomière

Géographe, Directeur de recherche au CNRS, Université de Poitiers, MIGRINTER, MSHS, Bât. A5, 5 rue Théodore Lefebvre, TSA 21103, 86073 Poitiers cedex 9 ; william.berthomiere@univ-poitiers.fr

Articles du même auteur

Ines Ebilitigué

Attachée temporaire d’enseignement et de recherche, Université Paris Nanterre, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre cedex ; inesebilitigue@gmail.com

Alexa Färber

Professeure d’anthropologie urbaine et d’ethnographie, HafenCity Université de Hambourg, Überseeallee 16, 20457 Hambourg, Allemagne ; alexa.faerber@hcu-hamburg.de

Guillaume Ma Mung

Docteur en Géographie, Université Paris Nanterre, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre cedex ; guillaume.mamung@gmail.com

Hélène Veiga Gomes

Anthropologue, Maître Assistant Associé, ENSA Paris Malaquais, LAA/LAVUE, 118-130 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris ; helenaveigagomes@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page